Fortin d’Aywaille (1)
(cliquez sur la photo pour la voir en plein écran)

11.1 Postes et tours de guet

adresse:
Aywaille
Histoire:

FORTIN D'AYWAILLE (1)


En 1930 fut instituée une "Commission des Fortifications" qui décida d'adopter, pour la défense du territoire, le principe des régions fortifiées. Une synthèse des travaux de cette commission a été rédigée par une section de l'état-major général de l'Armée belge dans les années 1935-1936, c’est de ces notes que nous extrayons les renseignements ci-après :

« L'intervalle Sougné-Remouchamps-Comblain comporte 22 abris.

Tous les abris seront conçus pour une mitrailleuse avec 4 servants, gradés compris. Ils seront constitués de façon à donner au maximum la protection contre le coup isolé de canon de 77 mm. Ne comportant ni système de ventilation, ni cloche d'observation, ni projecteur, ils seront de dimensions réduites, ce qui diminuera leur vulnérabilité et leur visibilité. L'idéal serait de pouvoir les dissimuler dans des couverts naturels, ou dans des bâtiments ; en cas d'impossibilité, ils seront camouflés.

Le but à poursuivre est de les rendre suffisamment invisibles pour que l'ennemi ne puisse les soumettre à un tir observé. Ceux qui seront dissimulés aux vues pourront présenter une résistance moindre que celle prévue plus haut. »

Un plan initial prévoyait la construction d’un fort à Sougné-Remouchamps pour compléter la ligne de défense de la place de Liège. Pour des raisons budgétaires ce projet ne fut pas concrétisé alors que les premiers travaux avaient eu lieu. Voici à quoi il devait ressembler.

« Le fort de Sougné-Remouchamps a pour mission particulière l'interdiction de la vallée de l'Amblève et de la route de Werbomont à Aywaille, ainsi que le flanquement de la ligne de l'Amblève vers le sud et vers l'est.

Sa superficie est de 40 hectares.

Son armement comprend :

4 mortiers de 81 mm ;

2 coupoles de 2 canons de 75 mod. 34 ;

8 cloches pour Mi pour le flanquement des glacis ;

2 cloches pour F.M. dont une sur le bloc mortier pour la défense du terre-plein intérieur ;

1 observatoire détaché donnant des vues sur la vallée de l'Amblève.

L'obstacle est constitué par des fossés secs (type Neufchâteau), battus par Mi et canons de 47 »

Localisation
(cliquez sur l'icône pour obtenir
l'itinéraire sur google maps)
google-maps-logo.png
Localisation par coordonnées

Photos anciennes : 

(Si nous disposons de photos spécifiques à cet élément patrimonial, elles s'afficheront ci-dessous, en attendant d'en recevoir, nous vous proposons une vue de notre commune)

logo participation citoyenne.jpg

Vous avez des informations ou des documents permettant de compléter cette fiche, vous souhaitez en faire profiter tout le monde ? Rien de plus simple, cliquez sur l'onglet "Participez" en haut de page et transmettez-nous vos précieux renseignements, photos ou vidéo.

Vous pouvez également communiquer directement avec nous en cliquant sur :
https://www.facebook.com/groups/321245621987319/